[Faire rêver les jeunes] – Jeunesse africaine – intégration africaine

[Faire rêver les jeunes] – Jeunesse africaine – intégration africaine

Poropo-1280x1280.png

[Faire rêver les jeunes]

#Célébrons le 11ème anniversaire des Voyages d’intégration africaine (V.I.A)
#Le rêve panafricain de Véronique Poropo.

 

Longue est la liste de tous ceux et de toutes celles qui, hier encore, parvenaient, à faire rêver les hommes, à élever leur esprit, à mobiliser leur énergie.  Quand Nkrumah a émis la lumineuse idée du « Africa must unite », il y avait chez lui une inspiration, une vision et une volonté politique qui ont fait marcher la jeunesse africaine de son temps. Aujourd’hui, laissons-nous entrainer par le rêve de Véronique POROPO. Elle répond aux questions du P. Jean-Paul Sagadou.

J-P. S. : Qui est Véronique Poropo ?

Véronique Poropo (V.P) :  Je suis une jeune togolaise, juriste de formation ( spécialité Droit des Affaires). Actuellement, je suis stagiaire dans un service parapublic à Lomé au Togo.

J-P. S. : Quelles sont les activités qui mobilisent actuellement tes énergies ? 

V. P.: Le travail est ce que ce qui mobilise actuellement mes énergies. Étant stagiaire et en quête d’emploi fixe, je donne le meilleur de moi-même dans l’espoir d’un possible recrutement à la fin de mon stage.

J-P. S : Quels sont tes liens avec le Réseau de Jeunes pour l’Intégration Africaine (R.J.I.A) ?

V. P. : Je suis membre de la section RJIA du Togo. Cela dit, je n’assume pas de responsabilités particulières au sein du réseau. Bien plus, mes activités ne me laissent guère le temps de participer aux activités organisées par le réseau. Néanmoins, je suis le fil des évènements à travers la plateforme WhatsApp et participe financièrement, dans la mesure de mes possibilités, aux besoins de la section. J’ai eu l’occasion de participer aux V.I.A au Bénin et au Mali et je pense que c’est une très bonne initiative en ce sens qu’elle nous permet d’aller à la rencontre de l’autre et de l’accepter avec ses différences. Nous apprenons en outre que nous avons toujours besoin des autres pour la formation de notre personnalité (« Je suis parce que nous sommes » = Ubuntu). Grâce aux V.I.A, j’ai appris à ne plus porter des préjugés sur les autres. J’ai appris aussi que,quel que soit le chemin que l’on emprunte, on a toujours besoin de l’aide des autres.

J-P. S : Comment vois-tu l’évolution des V.I.A ?

V. P.: Je souhaiterai voir les VIA s’ouvrir d’avantage aux pays anglophones. L’unité de l’Afrique m’importe et pour cela la jeunesse africaine dépasser les catégories laissées par la colonisation pour aller vers plus d’unité, et cela commence dans le type de rencontres qu’organise le Réseau de Jeunes pour l’Intégration Africaine.

J-P. S : Quels sont tes rêves pour l’Afrique ?

V.P. : Je voudrais voir les Africains se tenir main dans la main pour affronter les difficultés et permettre à l’Afrique de place sa place dans le concert des nations.  Pour finir, un sincère merci au Père Jean-Paul SAGADOU pour tout ce qu’il a fait et continue de faire pour la jeunesse africaine.

communication service


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Conditions de participation

– Etre âgé (e) de 17 à 35 ans.
– Vouloir vivre une expérience humaine, interculturelle, inter-religieuse et panafricaine.


Modalités d’inscription

– Curriculum vitae
– Lettre de motivation à envoyer via notre adresse mail



Inscription à l’infolettre

Saisir votre adresse mail

—–


Suivre RJIA sur les réseaux sociaux



YULCOM Technologies © 2019