[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine

[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine

IMG-20200727-WA0016.jpg

[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine

#Août 2009-Août 2020 : 11ème anniversaire des Voyages d’intégration africaine (V.I.A)
#Le rêve panafricain de Abdoulaye COMPAORE!

Longue est la liste de tous ceux et de toutes celles qui, hier encore, parvenaient, à faire rêver les hommes, à élever leur esprit, à mobiliser leur énergie.  Quand Nkrumah a émis la lumineuse idée du « Africa must unite », il y avait chez lui une inspiration, une vision et une volonté politique qui ont fait marcher la jeunesse africaine de son temps. Aujourd’hui encore de nombreux jeunes rêves d’une autre Afrique. Dans le cadre de la célébration du 11ème anniversaire des Voyages d’Intégration Africaine (V.I.A), laissons-nous entrainer par le rêve de Abdoulaye COMPAORE. Il répond aux questions du P. Jean-Paul Sagadou.

Jean-Paul Sagadou : Peux-tu te présenter aux lecteurs de notre site ?

Abdoulaye Compaoré :  Je me nomme Abdoulaye Compaoré, je suis de nationalité Burkinabè résidant à Ouagadougou, et je suis Financier-Comptable de formation.

J-P. S. : Qu’est ce qui mobilise actuellement tes énergies dans la vie ? (Travail, activités professionnelles, associatives, etc.)

A.C. : Aujourd’hui, mes occupations sont d’ordre professionnel et associatif. S’agissant de mes activités professionnelles, je suis depuis quelques années en charge des finances et de la comptabilité d’un projet dans la Coopération Technique internationale au Burkina Faso, ce qui m’amène à travailler dans un environnement multiculturel, donc à avoir un brassage avec des frères africains d’autres nationalités ainsi que des collègues et amis venant d’autres continents. Pour mes occupations associatives, je suis membre du Réseau des Jeunes pour l’Intégration Africaine (R.J.I.A) section Burkina Faso et je suis également membre fondateur d’un bureau de jeunes religieux musulmans.

J-P. S : Quels sont tes liens avec le Réseau de jeunes pour l’intégration africaine (R.J.I.A)/ et que représentent les V.I.A pour toi ?

A.C. : Au sein du R.J.I.A section Burkina Faso, j’occupe le poste d’Adjoint chargé des projets et programmes dans le bureau dont le mandat est en cours. Responsabilité que j’assume avec fierté au regard de la considération et de la confiance qui m’a été accordée par les membres du R.J.I.A. Avec ce poste, je pense contribuer à l’atteinte des objectifs que s’est fixés le bureau pendant son mandat. Du reste, j’ai déjà pris part aux Voyages d’Intégration Africaine (VIA), c’était à la 7ème édition qui s’est tenue à Accra au Ghana du 04 Août au 14 Août 2017. Je tiens à féliciter l’initiateur des V.I.A, le père Jean Paul SAGADOU et toute sa congrégation pour cette belle initiative. L’idée que je me fais sur les V.I.A est que, à l’instar de plusieurs autres activités de ce genre, ils ont une grande dimension éducative. Mais la particularité de ces V.I.A réside dans le fait que cela constitue des opportunités de découvertes culturelles interafricaines. Ce sont aussi et surtout des moments de rencontres de la jeunesse africaine, des moments mis à profit pour se pencher sur le travail de conscientisation. Également, les V.I.A favorisent un dialogue inter-religieux et interculturel ; tout ceci permet un rapprochement des peuples africains, de nourrir l’esprit et l’envi d’une intégration africaine véritable.   

Je dois avouer que les V.I.A ont beaucoup apporté dans ma vie. Lors de ces voyages, des ateliers et des sessions de travail en équipe sont organisés afin de traiter certains sujets relatifs au développement de notre continent de même qu’à l’intégration africaine dans son ensemble. Dans ce cadre, je peux dire que ça été pour moi des moments de prise de conscience sur les défis de la jeunesse africaine ; j’ai beaucoup appris sur les panafricanistes qui ont lutté pour la liberté ainsi que l’intégration de nos peuples, ce qui a façonné l’histoire de notre continent. Participer aux V.I.A m’a permis de voir autrement le développement de l’Afrique à savoir que j’ai maintenant une vision qui me permettra de mener des actions concrètes en faveur du processus de l’intégration africaine. Enfin, les V.I.A m’ont permis de me rendre compte que je ne peux rien sans les autres et que les autres, peut-être n’y parviendront pas sans l’unité et la volonté de tous.

J-P. S : Dans quel sens voudrais-tu voir évoluer les VIA ?

A.C. : La jeunesse africaine doit travailler à l’émergence de la citoyenneté africaine pour que les africains se sentent citoyens n’importe où sur le continent. Pour cela je souhaiterais voir les V.I.A s’ouvrir et se tenir dans les autres parties du continent afin de continuer à jouer son rôle d’éveil de conscience. J’aimerais également que les V.I.A se voient accompagner par des leaders d’opinions, de mouvements associatifs ainsi que des leaders politiques progressistes du continent qui incarnent la vision de l’intégration africaine.

J-P. S : Quels sont tes rêves pour l’Afrique ?

A.C. : Je rêve d’une nouvelle Afrique, une Afrique débout qui tient son destin en main, d’une Afrique digne et fière. Je rêve d’une nouvelle Afrique d’où partira de jeunes leaders, libres et dignes qui impacteront le monde à l’image de Thomas SANKARA, de Kwame NKRUMAH et de Patrice LUMUMBA, je rêve surtout d’une Afrique d’actions. Je pense que la réalisation de ces rêves passera par les reformes de notre système éducatif et la formation c’est-à-dire changer notre curricula, transformer notre façon de penser et comment nous agissons.

 

communication service


One comment

  • Rasmané

    8 août 2020 at 17 h 46 min

    Mon jeune frère, je suis fier de toi et de savoir que nous voyons les choses de la même façon. Agissons ensemble pour voir réaliser notre vision de notre mère continent.

    Reply

Leave a Reply to Rasmané Cancel Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Conditions de participation

– Etre âgé (e) de 17 à 35 ans.
– Vouloir vivre une expérience humaine, interculturelle, inter-religieuse et panafricaine.


Modalités d’inscription

– Curriculum vitae
– Lettre de motivation à envoyer via notre adresse mail



Inscription à l’infolettre

Saisir votre adresse mail

—–


Suivre RJIA sur les réseaux sociaux



YULCOM Technologies © 2019