[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine – panafricanisme.

[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine – panafricanisme.

20200806_175658_0000-1280x1280.png

 [Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine – panafricanisme.

#Août 2009-Août 2020 : 11ème anniversaire des Voyages d’intégration africaine (V.I.A)
#Le rêve panafricain de Félicité Mayi BOMBONNE.

Longue est la liste de tous ceux et de toutes celles qui, hier encore, parvenaient, à faire rêver les hommes, à élever leur esprit, à mobiliser leur énergie.  Quand Nkrumah a émis la lumineuse idée du « Africa must unite », il y avait chez lui une inspiration, une vision et une volonté politique qui ont fait marcher la jeunesse africaine de son temps. Aujourd’hui encore de nombreux jeunes rêves d’une autre Afrique. Dans le cadre de la célébration du 11ème anniversaire des Voyages d’Intégration Africaine (V.I.A), laissons-nous entrainer par le rêve de Félicité Mayi BOMBONNE. Elle répond aux questions du P. Jean-Paul Sagadou.

J-Paul Sagadou : Peux-tu te présenter aux lecteurs de notre site ?

Félicité Mayi Bombonne : Je me nomme Félicité Mayi BOMBONNE. Je suis médecin actuellement en spécialisation en anatomie et cytologie pathologiques. En dehors de ma profession, je m’intéresse au commerce et j’aimerais bien me lancer dans le social, notamment dans les questions de santé des populations vulnérables.

J-P. S : Quels sont tes liens avec le Réseau de jeunes pour l’intégration africaine (RJIA)/ et que représentent les V.I.A pour toi ?

F. M. B. : J’ai participé à la 2ème édition des V.I.A au Mali. C’était une expérience très enrichissante qui m’a permis de voir les autres pas trop différents de moi et de comprendre que l’Afrique est UN. Nos cultures sont remplies de sagesses que nous devons apprendre à connaître. N’oublions pas les sages paroles d’Amadou Hampâté Bâ, c’est bien enraciné en nous-mêmes, que nous pourrons sans crainte et sans dommage nous ouvrir vers l’extérieur, à la fois pour donner et pour recevoir.

Grâce aux R.J.I.A et aux V.I.A, je me suis fait des amis, burkinabé, maliens et togolais. J’attends de m’engager un peu plus au service de ce beau réseau qu’est le R.J.I.A. Je salue, au passage, le père Jean-Paul Sagadou pour tout le travail abattu et je soutiens tous les jeunes déterminés derrière lui. Enfin, je n’oublie pas que c’est dans le cadre des V.I.A que j’ai rencontré mon mari, l’homme avec lequel je vis. Donc, c’est un vrai bonheur, ces VOYAGES !

J-P. S : Comment vois-tu l’évolution des V.I.A ?

F. M. B. : Les V.I.A vont certainement se poursuivre et l’objectif sera atteint, celui de l’intégration des peuples africains. La pandémie a voulu mettre une pause aux activités physiques, mais les réseaux sociaux nous font voyager et probablement que d’ici là nous pourrons reprendre nos traversées du continent.

J-P. S : Quels sont tes rêves pour l’Afrique ?

F. M. B. : Mon rêve est de voir tous les États africains formés les ÉTATS-UNIS D’AFRIQUE, où tous seront appelés Africains et contribuer ensemble à l’Indépendance « vraie » de L’AFRIQUE.

communication service


Conditions de participation

– Etre âgé (e) de 17 à 35 ans.
– Vouloir vivre une expérience humaine, interculturelle, inter-religieuse et panafricaine.


Modalités d’inscription

– Curriculum vitae
– Lettre de motivation à envoyer via notre adresse mail



Inscription à l’infolettre

Saisir votre adresse mail

—–


Suivre RJIA sur les réseaux sociaux



YULCOM Technologies © 2019