[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine – panafricanisme.

[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine – panafricanisme.

20200730_154001_0000-1280x1280.png

[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine – panafricanisme.

#Août 2009-Août 2020 : 11ème anniversaire des Voyages d’intégration africaine (V.I.A)
#Le rêve panafricain de Steve COMPAORE.

Longue est la liste de tous ceux et de toutes celles qui, hier encore, parvenaient, à faire rêver les hommes, à élever leur esprit, à mobiliser leur énergie.  Quand Nkrumah a émis la lumineuse idée du « Africa must unite », il y avait chez lui une inspiration, une vision et une volonté politique qui ont fait marcher la jeunesse africaine de son temps. Aujourd’hui encore de nombreux jeunes rêves d’une autre Afrique. Dans le cadre de la célébration du 11ème anniversaire des Voyages d’Intégration Africaine (V.I.A), laissons-nous entrainer par le rêve de Steve COMPAORE. Il répond aux questions du P. Jean-Paul Sagadou.

Jean-Paul Sagadou : Peux-tu te présenter aux lecteurs de notre site ?

Steve Compaoré : Je m’appelle Steve COMPAORE, je suis étudiant en fin de formation Master en génie civil à l’université d’état de génie civil de Moscou en Russie. Je suis membre du RJIA, section du Burkina, depuis 2015. J’ai participé à l’édition de 2015 des V.I.A au Sénégal.

J-P. S : Quelles sont les activités que tu mènes actuellement dans la vie ?

S. C.: Ce sont mes études qui me préoccupent actuellement. J’y accorde de l’importance pour les raisons suivantes : je voudrais travailler pour le devenir de mon pays et de l’Afrique. J’aimerais voir mon pays rayonner. Pour moi, le développement d’un pays passe par le développement de sa population et le développement du continent par celui des pays qui le composent. J’ai la conviction qu’ensemble, nous parviendrons à relever les défis du continent.

J-P. S : Quels sont tes liens avec le Réseau de jeunes pour l’intégration africaine (RJIA)/ et que représentent les V.I.A pour toi ?

S. C. : J’ai déjà participé aux VIA et cela m’a beaucoup apporté : la découverte des autres cultures, de l’histoire de l’Afrique, les amitiés nouées avec des jeunes africains, etc. J’ai beaucoup appris aussi de moi-même, de ce que je peux faire pour apporter ma contribution au développement de l’Afrique.

J-P. S : Comment vois-tu l’évolution des V.I.A ?

S. C. : J’aimerais voir le champ de vision du RJIA s’élargir plus encore, avec beaucoup de membres et une grande capacité de mobilisations de la jeunesse africaine.

J-P. S :  Quels sont tes rêves pour l’Afrique ?

S. C. : Mon plus grand rêve pour l’Afrique c’est l’unité. Une unité à la fois politique, économique et sociale. Je rêve d’une Afrique ans frontières et sans ségrégations raciale et religieuses. Je rêve de la fin de la monnaie du franc CFA. Bref, je souhaite l’indépendance totale du continent. L’Afrique n’est pas un champ de maïs, où tout le monde peut, à la récolte, venir prendre sa part.

 

communication service


Conditions de participation

– Etre âgé (e) de 17 à 35 ans.
– Vouloir vivre une expérience humaine, interculturelle, inter-religieuse et panafricaine.


Modalités d’inscription

– Curriculum vitae
– Lettre de motivation à envoyer via notre adresse mail



Inscription à l’infolettre

Saisir votre adresse mail

—–


Suivre RJIA sur les réseaux sociaux



YULCOM Technologies © 2019