[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine-panafricanisme.

[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine-panafricanisme.

20200908_180543_0000-1280x1280.png

[Faire rêver la jeunesse africaine] – Jeunesse africaine – intégration africaine-panafricanisme.

#Août 2009-Août 2020 : 11ème anniversaire des Voyages d’intégration africaine (V.I.A)

#Le rêve panafricain de Denis KABORE.

Longue est la liste de tous ceux et de toutes celles qui, hier encore, parvenaient, à faire rêver les hommes, à élever leur esprit, à mobiliser leur énergie.  Quand Nkrumah a émis la lumineuse idée du « Africa must unite », il y avait chez lui une inspiration, une vision et une volonté politique qui ont fait marcher la jeunesse africaine de son temps. Aujourd’hui encore de nombreux jeunes rêves d’une autre Afrique. Dans le cadre de la célébration du 11ème anniversaire des Voyages d’Intégration Africaine (V.I.A), laissons-nous entrainer par le rêve de Denis KABORE. Elle répond aux questions du P. Jean-Paul Sagadou.

J-Paul Sagadou : Peux-tu te présenter aux lecteurs de notre site ?

Denis KABORE : Je me nome Denis KABORE de la province du BURKINA FASO. Je suis chimiste à CIMAF (Ciment de l’Afrique). Je suis marié et père d’un enfant.

J-P. S : Quelles sont les activités que tu mènes actuellement dans la vie ?

Denis KABORE : Les activités professionnelles et aussi les activités d’ordre religieux qui m’occupent actuellement.

J-P. S. : Quels sont tes liens avec le Réseau de jeunes pour l’intégration africaine (RJIA)/ et que représentent les V.I.A pour toi ?

Denis KABORE : Cette année je ne suis pas membre du bureau RJIA de ma province, néanmoins je participe du mieux que je peux, aux activités que propose le RJIA. J’ai déjà participé aux V.I.A en Côte D’Ivoire en 2012. Les VIA, s’ils n’existaient pas il fallait les inventer, car c’est un bon moyen pour les jeunes Africains de découvrir leur continent en touchant du doigt les réalités du terrain. Les VIA m’ont permis de connaitre les réalités non enseignées ni écrites de mon continent et de nourrir l’espoir d’une Afrique unie sans barrières.

J-P. S. : Comment vois-tu l’évolution des V.I.A ? 

Denis KABORE : Les VIA doivent donner aux jeunes les moyens de se former et de connaître la vie de nos devanciers dans le panafricanisme, de pouvoir surmonter les réalités de notre monde.

J-P. S :  Quels sont tes rêves pour l’Afrique ?

Denis KABORE :  Je rêve d’une Afrique unie sans barrière aussi bien pour les personnes que les biens. Je rêve d’une Afrique avec une monnaie unique. Ce qui nous lie est plus fort que ce qui nous divise. Mon rêve est que les Africains puissent circuler librement entre les différents États pour faciliter la cohésion des personnes et des peuples et que les institutions comme l’Union Africaine (UA) et la CEDEAO ne soient plus que des édifices, mais soient capables de réaliser concrètement l’unité en vue du développement du continent.

 

 

communication service


Conditions de participation

– Etre âgé (e) de 17 à 35 ans.
– Vouloir vivre une expérience humaine, interculturelle, inter-religieuse et panafricaine.


Modalités d’inscription

– Curriculum vitae
– Lettre de motivation à envoyer via notre adresse mail



Inscription à l’infolettre

Saisir votre adresse mail

—–


Suivre RJIA sur les réseaux sociaux



YULCOM Technologies © 2019